Mon Parcours

MF1 Nitrox Recycleur TDI

J'ai débuté la plongée en 1988. Effet "Grand Bleu" peut-être, même si je n'ai vu ce film qu'après m'être inscrit dans un club de plongée à Paris.

Niveau 1 en 1989, niveau 2 en 1990, puis initiateur en 1991, j'ai attendu de dépasser les 100 plongées pour passer le niveau 4 en 1994.

Contaminé par le virus de l'encadrement, c'est logiquement que j'ai passé le MF1 en 2000.

Je comptais plus de 700 plongées à la création de ce site (Octobre 2004), plus de 1000 à l'heure de la mise à jour de cette page (Novembre 2010) dont un tout petit plus de la moitié en eaux tempérés (Méditerranée, côte Atlantique française, Manche, lacs ou carrières) et donc le reste en eaux tropicales.

La grande majorité de ces plongées est bien sûr de l'exploration, plus de 200 sont des plongées d'encadrement et surtout d'enseignement (exercices et passages de niveaux).
Du fait de cette multiplication des plongées d'exercices, j'ai été attiré par le Nitrox. Pour moi, les effets positifs sont indéniables : en restant avec un ordinateur réglé "air",  je ressens franchement moins de fatigue. Ce qui permet, non pas de faire la fête tous les soirs, mais d'aborder en bonne forme les plongées du lendemain.
Me voilà donc Plongeur Nitrox confirmé (et de ce fait Moniteur Nitrox) depuis 2005 et enseignant Nitrox depuis 2007 (plus d'une centaine de plongées Nitrox).

A mon tour de faire partager mes expériences de formateur ....

En parallèle du Nitrox, j'ai aussi suivi une formation "recycleur semi-fermé" (Dolphin puis Submatix). L'absence de bulles (donc de bruit) ainsi que l'absence de poumon-ballast (donc de mouvement) permettent, à mes yeux, d'approcher la faune en vue de l'observer et bien sûr de la photographier. Avec une quinzaine de plongées recycleur à mon actif, il me reste à pratiquer, pratiquer .....


Mise à jour 11/11/2010