Animaux urticants (Cnide- voulant dire ortie en grec), Ces animaux sont très répandus dans toutes les mers, par exemple les coraux appartiennent à cet embranchement. On compte environ 9000 espèces de cnidaires. Ils se caractérisent par une bouche entourée de tentacules : polype. Cette configuration fait ressembler certains d'entre eux (les anthozoaires, en grec : animaux-fleurs) à des fleurs et certains plongeurs les prennent pour des individus de la Flore sous-marine et non de la Faune !!

Les Anthozoaires regroupent la plupart des cnidaires : les Hexacoralliaires et les Octocoralliaires.

Particularité

Les tentacules des cnidaires contiennent des cellules urticantes appelées cnidocystes , il s'agit à la fois d'un moyen de protection et d'un moyen de se nourrir. Même si la plupart des cnidaires sont inoffensifs pour l'homme, certains sont particulièrement urticants (corail de feu), voire mortels (méduse telle que la physalie).

Mode de vie

Ils sont soit pélagiques (phase Méduse), soit benthiques (phase Polype). Et puis, les cnidaires vivent soit en solitaire (anémones, par exemple), soit en colonie (coraux, gorgones, ...).

Les cnidaires se nourrissent en piégeant des minuscules animaux (plancton) qui passent à leur proximité. Les proies sont tuées à l'aide des cnidocystes.

Taille

Autant les individus constituant une colonie sont très petits (de l'ordre du cm) et ce sont les colonies que l'on remarque avant tout, autant les individus solitaires peuvent être très grands (de l'ordre du mètre, voire plusieurs mètres pour certaines méduses avec leurs tentacules).

"Paysages" de cnidaires :

ZONES TEMPEREES (Méditerranée notamment)
Anémones jaunes
encroûtantes
Gorgones rouges
Corail rouge
et Corail jaune solitaire
Coraux mous
et Gorgone
Coraux mous
et Coraux
Anémone
et Coraux
ZONES TROPICALES (Océans Indien et Pacifique notamment)

Anthozoaires : refuges et promontoires :

Les formes et les caractéristiques des Anthozoaires sont très variées (voir ci-dessous), mais ils sont de bonne taille et à ce titre ils sont un refuge pour de petits animaux : crevettes et autres crustacés, poissons de petite taille, ... et d'une manière générale les juvéniles. De plus, toujours compte-tenu de leur taille mais aussi de leur installation dans les zones à courants (pour se nourrir), ils sont utilisés comme promontoire par des espèces qui comme eux piègent les particules alimentaires portées par les courants : mollusques bivalves, comatules, vers tubicoles.

ZONES TEMPEREES (Méditerranée) / ZONES TROPICALES (Indo-Pacifique, pour la dernière)
Protection
Crevette Balssi dans gorgone rouge
Promontoire
Huitre sur gorgone rouge
Promontoire
Comatules sur Coraux
Protection
Anthias juveniles dans corail mou
Protection
Demoiselles dans le corail
Promontoire
Comatule et Huitre sur corail noir
ZONES TROPICALES (Océans Indien et Pacifique notamment)

Top


Grandes catégories de cnidaires :

Les cnidaires sont classés en catégories en fonction de leur forme de vie (méduse ou polype), du nombre de tentacules de leurs polypes :

Hexacoralliaires

Hexa- comme six : les polypes de ces cnidaires ont un nombre de tentacules multiples de 6. Ces tentacules sont lisses. Au-delà de ce point commun, beaucoup de différences chez les hexacoralliaires : certains sécrètent un squelette, d'autres non ; certains sont des individus solitaires, d'autres forment des colonies ...

On distingue les ordres suivants :

Actiniaires ou Anémones

ZONES TEMPEREES (Méditerranée - Océan Atlantique - Manche notamment)
Anémone Verte
Anemonia viridis
Anémone Marguerite
Actinothoe sphyrodeta
Anémone Aiptasie
Aiptasia mutabilis
Anémone Magnifique
Heteractis magnifica
Anémone à tétines
Entacmaea quadricolor
Anémone Géante
Condylactis gigantea
ZONES TROPICALES (Océans Indien et Pacifique notamment)
ZONES TEMPEREES (Méditerranée)
Anemone Tomate
Actinia equina
Alicie
Alicia mirabilis
Anémone Charnue
Cribrinopsis crassa

Top

Zoanthides

ZONES TEMPEREES (Méditerranée - Océan Atlantique - Manche notamment)
Anemone encroûtante jaune
Parazoanthus axinellae
Anémone buissonnante ou
Faux corail noir
Savalia savaglia
Anemone encroûtante jaune
sur éponge Axinella
Zoanthaire caraibes
Palythoa caribaeorum
Zoanthaire éponge marron
Parazoanthus puertoricense
Zoanthaire éponge grisâtre
Parazoanthus parasiticus
ZONES TROPICALES (Océans Indien et Pacifique notamment)

Top

Corallimorphaires

ZONES TEMPEREES (Méditerranée - Océan Atlantique - Manche notamment)
Anémone-bijou
Corynactis viridis
Anémones-bijou
en tapis
Corallimorphaire jongleur
Pseudocorynactis caribbeorum
ZONES TROPICALES (Océans Indien et Pacifique notamment)

Cérianthaires ou Cérianthes

ZONES TEMPEREES (Méditerranée)/ ZONES TROPICALES (Pacifique, pour la dernière)
Cerianthes de Thau
Pachycerianthus solitarius
Grand Cerianthe
Cerianthus membranaceus
Cerianthe blanc
Cerianthus sp.

Top

Scléractiniaires ou Coraux durs

ZONES TEMPEREES (Méditerranée - Océan Atlantique - Manche notamment)
Corail solitaire jaune ( + en bas, 2 anémones encroutantes jaunes)
Leptopsammia pruvoti
Madrépore oeillet
Caryophyllia inornata
Cladocore
Cladocora caespitosa
Coraux Acropore
Acropora sp.
Corail fleur
Eusmilia fastigiata
Corail feuille de Graham
Agaricia grahamae
ZONES TROPICALES (Caraïbes - Océans Indien et Pacifique notamment)
ZONES TROPICALES (Caraïbes - Océans Indien et Pacifique notamment)

Corail-champignon à rayons
Ctenactis crassa
Corail solitaire
Scolymia spp.
Coraux
Solitaires
 Corail cerveau (diploria sp.)
   de jour : polypes rétractés
   de nuit : polypes déployés
Coraux
Arbuscules ou arborescents

Corail Soleil Noir
Tubastrea micrantha
Corail Doré
Tubastrea spp.
ZONES TROPICALES (Caraïbes - Océans Indien et Pacifique notamment)

Top

Antipathaires

ZONES TROPICALES (Caraïbes - Océans Indien et Pacifique notamment)
Corail noir
Antipathes sp.
Corail noir
gros plan
Coraux fil de fer
Cirripathes sp.

Top



Octocoralliaires

Octo- comme huit : les polypes de ces cnidaires ont 8 tentacules qui comportent des appendices dénommés "pinnules". Les octocoralliaires forment toujours des colonies, ils sont sessiles, à l'exception des pennatulaires qui vivent ancrés dans un substrat meuble.

Ces colonies de cnidaires sont plutôt de taille moyenne à grande et elles sont souvent bien colorées. Les octocoralliaires sont donc bien visibles par les plongeurs et participent ainsi à la beauté des fonds marins (froids, tempérés ou tropicaux).

On distingue les sous-catégories suivantes :

Alcyons ou Coraux Mous

ZONES TEMPEREES (Méditerranée - Océan Atlantique - Manche notamment)
Magnotte
Alcyonium acaule
Alcyon encroûtant
Alcyonium coralloides
Alcyon brun
Maasella edwardsii
Alcyonnaire épineux
Dendronephthya spp.
Alcyonnaire lisse
Scleronephthya sp.
Acyonnaire pédonculé
Sarcophyton sp.
ZONES TROPICALES (Caraïbes - Océan Indien notamment)

Top

Gorgonaires

ZONES TEMPEREES (Méditerranée - Océan Atlantique - Manche notamment)
Gorgone pourpre
Paramuricea clavata
Gorgone blanche
Eunicella singularis
Gorgone verruqueuse
Eunicella verrucosa
Gorgone géante
Annella sp.
Gorgone à noeud
Melithaea sp.
Plume de mer
Pseudopterogorgia sp.
ZONES TROPICALES (Caraïbes - Océans Indien et Pacifique notamment)
CORAIL ROUGE - ZONES TEMPEREES (Méditerranée uniquement)
Corail Rouge
Corallium rubrum
Polypes ouverts
Polypes rétractés
Corail Rouge
Forme encroûtante

Top

Hydrozoaires

Les hydrozoaires sont des cnidaires coloniaux dont les polypes peuvent être spécialisés pour assurer soit la nourriture, soit la reproduction, soit la défense de la colonie. Ils sont très urticants (pour l'homme), voire mortels (galère portugaise par exemple). Ils alternent un stade polype (fixé) et un stade méduse (mobile). Ces alternances dépendent des familles et sont relativement complexes, je n'en dirai pas plus ici.

D'une part il existe des hydrozoaires fixés qui ressemblent à des végétaux ("petits buissons", "fougères", ....), tout en étant bien sûr urticants. Ce sont les hydraires. Certains d'entre eux, dans les mers tropicales, possèdent un squelette calcaire : corail de feu (très urticant) et corail dentelle (exception non urticante, illustrée ci-dessous !!).

Et d'autre part il existe des hydrozoaires vivant en pleine eau : les siphonophores qui peuvent atteindre des tailles importantes (plusieurs mètres), tel le siphonophore filiforme illustré ci-dessous ou la galère portugaise (Physalie) déjà évoquée ci-dessus.

ZONES TEMPEREES (Méditerranée - Océan Atlantique - Manche notamment)
Plumule bicolore
Aglaophenia pluma
Eudendrium sous la flabelline
Eudendrium sp.
Siphonophore filiforme
Apolemia uvaria
Corail de feu branchu
Millepora alcicornis
Zyzzyzus
Zyzzyzus warreni
Corail dentelle rose
Stylaster roseus
ZONES TROPICALES (Caraïbes - Océan Indien notamment)

Top

Scyphozoaires ou méduses

Les scyphozoaires sont des cnidaires solitaires et mobiles portés par le courant, ils sont en général transparents : ce sont les méduses. Ils ont une ombrelle circulaire et leurs tentacules peuvent être très longs et très urticants.

Quelques exceptions existent : des méduses piégées dans des lacs d'eau de mer qui ont au cours du temps perdu une grande partie de leurs pouvoirs urticants du fait de l'absence de prédateurs. On en recontre par exemple à Palau en Micronésie (le dernière photo ci-dessous).

Les cubozaoires (ou cuboméduses) sont une autre catégorie de cnidaires. Ce sont des méduses avec 4 tentacules et une ombrelle cubique. Elles sont aussi surnommées "Guêpes de mer" du fait de leur pouvoir extrêmement urticant, voire mortel. Comme je n'ai pas de photo de cette catégorie, je ne fais ici que l'évoquer.

ZONES TEMPEREES (Méditerranée)
Pélagie
Pelagia noctiluca
Pélagie
avec ses longs tentacules
Rhizostome
Rhizostoma pulmo
Méduse oeuf au plat
Cotylorhiza tuberculata
Méduse oeuf au plat
les tentacules vus de dessous
Méduse dorée
Mastigias sp.
ZONES TEMPEREES (Méditerranée)/ ZONES TROPICALES (Pacifique, pour la dernière)

Top



En savoir plus : Ma page :
"Sous Les Mers, Alcyonium coralloides"