Les mollusques sont des animaux au corps mou. Ils vivent dans les milieux aquatiques ou humides. Escargots et limaces que l'on rencontre sur terre sont des mollusques. Les mollusques marins sont aussi bien connus soit parce qu'ils garnissent nos assiettes : moules, huitres, coquilles Saint-Jacques, soit parce qu'ils peuplent nos légendes et romans : pieuvres (poulpes), calmars géants. Cet embranchement compte près de 120 000 espèces qui ont des formes, des tailles et des modes de vie très diversifiés.

Particularité

Une grande partie des mollusques protègent leur corps dans des coquilles. Néanmoins, les plus fascinants d'entre eux à mes yeux, les nudibranches, n'en disposent pas.

Une autre particularité des mollusques est la radula. Pour simplifier, la radula est une râpe dure et dentée au niveau de la bouche. Quand elle est "mise en route" par le mollusque, la radula fonctionne comme un "tapis roulant" qui détache les aliments.

Mode de vie

Quasiment tous les mollusques sont des animaux mobiles, certains le sont à peine (nacre) mais le calmar peut se déplacer à une vitesse de 20 noeuds ce qui le range parmi les animaux marins les plus rapides.

Les mollusques sont des animaux plutôt solitaires qui se rassemblent pour se reproduire.

Le mode de nutrition des mollusques est très varié selon les familles : certains (bivalves) filtrent l'eau, d'autres (gastéropodes, monoplacophores) broutent des algues, des éponges ou des cnidaires. Et pour finir les céphalopodes sont des prédateurs, qui vont jusqu'à attaquer les cachalots (le calmar géant : Architeuthis).

Taille

Là encore, toutes les tailles, depuis des individus minuscules (mollusques parasites) d'environ 1 mm au géant qu'est l'Architeuthis avec ses 20 m (y compris les tentacules). Les mollusques plus couramment rencontrés en plongée  mesurent entre 1 cm (nudibranches, porcelaines) et 1 m (poulpe, grands bivalves comme les bénitiers).

Grandes catégories de mollusques :

Les mollusques sont classés en catégories en fonction de leur forme (externe et interne) d'où découle leur mode de vie :

Bivalves ou lamellibranches

Animaux fixés ou fouisseurs, leur coquille est composée de 2 morceaux d'où leur nom. Ils se nourrissent en filtrant l'eau de mer pour en récupérer des particules nutritives. Ils n'ont plus de radula.

ZONES TEMPEREES (Méditerranée - Océan Atlantique - Manche notamment)
Coquille Saint Jacques
Pecten maximus
Lime Bâillante
Limaria hians
Nacre Epineuse
Pinna rudis
Huitre zigzag
Lopha cristagalli
Bénitier géant
Tridacna gigas
Bénitier
Tridacna maxima
ZONES TROPICALES (Océans Indien et Pacifique notamment)

Top



Gastéropodes ou gastropodes

De loin, les plus nombreux (plus de 100 000 espèces répertoriées). Ils présentent une grande diversité, néanmoins ils ont une tête bien distincte du reste du corps. Cette tête est, la plupart du temps, orné d'une ou deux paires de tentacules. 2 grandes sous-classes : les Prosobranches et les Opisthobranches :

Prosobranches

ZONES TEMPEREES (Méditerranée - Océan Atlantique - Manche notamment)
Troque-jujube
Calliostoma zizyphinum
Simnie blanche
Neosimnia spelta
Ponte de Natice
Euspira sp.
Porcelaine tigrée
Cypraea tigris
Monnaie caraïbes
Cyphoma gibbosa
Coriocelle
Coriocella hibyae
ZONES TROPICALES (Caraïbes - Océan Indien notamment)

Top

Opistobranches

ZONES TEMPEREES (Méditerranée)/ ZONES TROPICALES (Caraïbes, pour la dernière)
Elysie timide
Elysia timida
Tylodine jaune
Tylodina perversa
Limace de mer frisée
Elysia crispata
NUDIBRANCHES
ZONES TEMPEREES (Méditerranée - Océan Atlantique - Manche notamment)
Dalmatien
Discodoris atromaculata
Flabelline mauve
Flabellina affinis
Tritonia des gorgones
Tritonia nilsodhneri
Nembrotha noir et vert
Nembrotha cristata
Danseuse espagnole
Hexabranchus sanguineus
Chromodoris de Kune
Chromodoris kuniei
ZONES TROPICALES (Océans Indien et Pacifique notamment)

Top

Céphalopodes

Les céphalopodes possèdent des tentacules (8 pour les poulpes, 10 pour les seiches et calmars). Ils possèdent 2 yeux très perfectionnés et un don certain pour le camouflage : Poulpes et seiches notamment sont capables de prendre la couleur et même une certaine texture du substrat sur lequel ils se trouvent. Du fait de cette qualité et d'une certaine intelligence (démontrée par plusieurs expériences), ce sont de formidables chasseurs.

ZONES TEMPEREES (Méditerranée - Océan Atlantique - Manche notamment)
Poulpe commun
Octopus vulgaris
Poulpe commun
Octopus vulgaris
Seiche commune
Sepia officinalis
Poulpe brun
Octopus cyanea
Calmar de récif des Caraïbes
Sepioteuthis sepioidea
Seiche
Sepia spp.
ZONES TROPICALES (Océans Indien et Pacifique notamment)

Top



En savoir plus : Mes pages :
"Sous Les Mers, Neosimnia spelta"
"Sous Les Mers, Flabellina affinis"